Le premier centre de formations professionnelles
en communication - marketing et en interactif

5 aptitudes à valoriser pour être un leader inspirant

Dans les secteurs créatifs où les sensibilités sont impliquées dans la production de contenus, devenir un leader positif n’est pas une mince affaire. Comment influencer sans s’imposer ni froisser les susceptibilités ? 5 aptitudes à considérer pour y arriver.

1. La communication : savoir dire où on s’en va 

Parler avec confiance permet à tout leader de faire connaître clairement ses intentions. La clarté donne également confiance aux créatifs, lesquels, en connaissant l’objectif, seront plus enclins à donner le meilleur d’eux-mêmes. Faire partie du plan de match, ça n’a pas de prix.

2. Valoriser les membres de son équipe

Les études en psychologie le prouvent : valoriser les bons coups des membres de son équipe permet d’accroître la confiance de l’individu, et par ricochet, permet de rendre l’équipe plus forte et fonctionnelle. Un créatif confiant et en confiance aura envie d’ajouter sa marque au succès de l’équipe. 

3. Observer et écouter   

Si la communication permet au leader d’atteindre ses créatifs, l’écoute lui permet de les retenir. Dans une ère de changement où il est de plus en plus ardu de garder ses talents — particulièrement les générations X et Y — , faire preuve d’ouverture et d’écoute permet de renforcer le sentiment d’appartenance, de ne pas avoir l’impression d’être un numéro. Ça aussi, ça n’a pas de prix.  

4. Accepter ses propres erreurs 

Accepter ses propres erreurs et ne pas prétendre à l’invincibilité permet également de nourrir le sentiment de confiance des créatifs à l’égard de leur leader. Or, reconnaître ses erreurs implique toutefois une certaine retenue. Une aptitude qui sous-entend, comme le souligne Fares Chmait, président fondateur de la firme de formation et de coaching professionnels Impact-Pro, qu’un bon leader ne fasse pas ressentir la pression qu’il vit ni les problèmes personnels qu’il traverse. Se montrer humain, certes, mais pas au prix du professionnalisme.  

5. Valoriser la bonne humeur  

La bonne humeur est une aptitude qui permet de maintenir un environnement créatif engageant et stimulant, tout talent créatif le reconnaîtra. Un bon leader veille donc à ce que les membres de son équipe se sentent libres à l’intérieur de paramètres établis.

Bref, un bon leader existe grâce à la confiance qu’il reçoit des autres. Sans cette reconnaissance, le leader avance seul et perd sa raison d’être. Joshua Rothman, archive editor au New Yorkerobserve dans un article publié en 2016, intitulé Shut up and Sit Down, que si les leaders d’hier commandaient, ceux d’aujourd’hui semblent davantage suggérer. Travailler sur soi, donc, et s’ouvrir aux autres, voilà, il me semble, une combinaison gagnante pour être un leader qui avance vers la réussite.

Pour en apprendre davantage sur les notions de leadership, Rose-Marie Charest, directrice du programme RÉUSSIR | psychologue et conférencière, offrira, le 6 juin prochain, la formation Diriger une équipe vers la réussite.

Photo : Craig Garner